Alimentation

Choisir son babycook: le guide d’achat indispensable

Écrit par Maria

Vous cherchez un babycook, vous êtes au bon endroit! Suivez le guide.

Un babycook  ou robot bébé est un appareil qui sert à cuire, à mixer, à décongeler et à réchauffer les aliments de bébé. Il s’avère être très utile pour la maman, car il permet de cuisiner à la vapeur tout en conservant les vitamines contenues dans les nourritures de bébé.

Idéale, cette petite machine permet à une maman de cuisiner pour bébé, en quelques minutes dans les bonnes proportions. Ces robots connaissent un grand succès de nos jours. et pour cause ils nous facilitent la vie.

Le baby cook: comment ça marche

Ce nouvel ustensile de cuisine dédié à toutes les mamans est un robot cuiseur, vapeur et mixeur. L’appellation « babycook » vient de la marque déposée de Béaba.

En gros, cet appareil tout-en-un permet de cuisiner des petits plats maisons pour les bouts de chou. À la différence des cocottes minutes et des mixeurs, il faut savoir que celui-ci est un peu « magique ». Avec le babycook, les plats que vous concoctez pour votre bébé préservent leurs vitamines et leurs nutriments. Une mère peut alors préparer sainement, simplement et rapidement le repas de son bébé.

Baby cook

Le modèle Duo: excellent

babycook-baymov

Coté Babymov: Bébédélice

Robot-AVENT

Et chez Philips

Elle n’aura plus de difficulté dans la préparation des purées de légumes, viandes, poissons et fruits. Ce qu’une maman bénéficie dans l’usage de cet appareil, c’est un gain de temps dans l’élaboration des petits plats pour bébé et un gain de qualité, car c’est elle qui choisit les produits frais et leur provenance !

Une utilisation super simple

La cuisson

Côté cuisson, il faut savoir que le bol intègre des graduations repérées de 1 à 3 dans sa partie basse. Permettant de doser les quantités d’eau à transvaser dans la cuve de chauffage, ces graduations restent utiles pour déterminer le temps de cuisson.  

Pour cuire des légumes ou des fruits, il faut en premier lieu:

  • Doser l’eau à l’aide du bol de cuisson du babycook
  • Transvaser l’eau dans la cuve de chauffage
  • Verrouiller le babycook
  • Fermer le couvercle de cuve
  • Placer le panier contenant les aliments coupés en dés dans le bol

Il ne suffit plus qu’à brancher l’appareil et tourner le bouton d’activation. Dès que le témoin de cuisson s’éteint, votre bout de chou peut se mettre à table.

Le mixage

C’est tout aussi simple

  • Placer l’opercule de mixage à l’horizontale dans le bol
  • Verrouiller le couvercle puis brancher le babycook pour avoir un mélange parfait

Le réchauffage des aliments suit le même procédé que la cuisson, mais il suffit de déposer les aliments à réchauffer dans le petit pot en verre ou en plastique

Pour décongeler des aliments, il faut juste augmenter la dose d’eau de 2 au lieu de 1. De là, il ne reste plus qu’à suivre la même méthode que la cuisson et le mixage. Voilà comment opérer avec ce nouvel ustensile.

5 critères pour bien choisir votre Baby cook

Les fonctionnalités

Parmi les éléments à prendre en compte si on est une maman et qu’on décide d’investir dans cet appareil électroménager, c’est ses fonctionnalités.
En général, tous les babycook disposent de deux fonctionnalités principales qui sont la cuisson vapeur et le mixage. Le temps de cuisson est un détail qu’il ne faut pas oublier.

Ce critère est quasiment identique pour tous les appareils : on compte environ 15 minutes. Sur certains modèles de babycook, on remarque d’autres fonctionnalités comme la décongélation, le réchauffage ou la stérilisation.

Ces dernières options n’ont pas grand intérêt si on dispose déjà d’un four à micro-ondes pour décongeler ou réchauffer les aliments. Mais le choix revient tout de même aux mamans. Entre autres, ce qu’il faut voir lorsqu’on décide de s’en offrir un, c’est le prix et la contenance.

Le prix et la contenance

Le prix d’un baby cook dépend du modèle et de sa fonctionnalité. En général, le prix varie entre 30 à 200 euros voire plus, selon la gamme. Toutefois, les plus chers ne demeurent pas forcément les plus performants. Il est préférable d’éviter les modèles premiers prix, car ils risquent de rendre l’âme avant que bébé sorte ses premières dents. Lors du choix, il faut aussi jeter un œil sur la capacité du babycook.

La contenance du bol varie entre 250 à 500 g. Ce critère est important, car il conditionne la quantité de nourriture qu’on peut cuisiner en une seule fois. Ce qui serait parfait si on a plusieurs enfants en bas âge, c’est d’opter pour un modèle cuiseur vapeur et mixeur à double bol.

Lors de la diversification alimentaire de bébé, les rations sont petites et un bol de petite capacité peut faire l’affaire. Mais bébé devient vite glouton d’où, il ne faut pas y compter trop longtemps. Il est préférable d’envisager toute évidence et de choisir au mieux, ce qui vous convient.

Le nettoyage: un élément à prendre en compte

Il est vrai que ces petits robots font gagner du temps précieux à maman dans la préparation des repas de bébé, mais il ne faut pas oublier le nettoyage de l’appareil après son usage.

C’est seulement le bloc qui ne passe pas au lave-vaisselle. À part cela, tous les autres éléments y passent. Pour éviter la coloration prématurée du bol à cause des aliments haut en couleurs comme les betteraves, les carottes ou épinards, il est préférable de rincer les éléments à l’eau claire savonneuse au préalable.
Le détartrage est une marche à suivre détaillée dans toutes les notices. Il y a des babycook comportant un témoin lumineux de détartrage qui reste utile

Côté design et encombrement

Actuellement, les babycook se modernisent pour rester au top. Ce nouvel ustensile de cuisine dévoile des modèles plus arrondis et des nouvelles couleurs au choix.
Il n’est pas uniquement destiné aux cuisines modernes. Pour être pratique, votre robot cuiseur vapeur et mixeur devra être installé sur le plan de travail. Autant qu’il soit agréable à voir et s’harmonise avec l’environnement. Les formes compactes sont idéales pour éviter qu’ils soient trop encombrants.

Les accessoires d'un mixeur pour bébé

Certains babycook ou mixeur bébé intègrent des accessoires qui s’avèrent être bien pratiques.
On compte la pince ou la spatule qui restent très utiles pour prendre le panier vapeur sans se brûler.
Il y a aussi l’opercule qui permet d’éviter les projections, hors mixages.

Livrés avec un mode d’emploi et un livre de recettes, certains de ces appareils sont livrés avec un joint de rechange, des pots de conservation ou un sachet détartrant.

Qu’est-ce qu’une maman gagne en l’utilisant ?

À part le gain de temps qu’il peut apporter, il faut savoir que cet ustensile de cuisine pour bébé est un appareil intuitif multifonction qui reste facile à utiliser.

On peut dire que tout peut se faire avec le mixeur cuiseur babycook :

  • décongélation,
  • réchauffage,
  • sans compter la cuisson ou le hachage

Si c’est un peu ennuyeux de le nettoyer, n’oublions pas que sans celui-ci, il faut encore passer par le nettoyage de cocottes minute, de casseroles ou de presse-purée.

Il ne faut pas oublier que cet appareil conçu spécialement pour bébé apporte des résultats parfaits. Il permet de hacher très finement les aliments.
De plus, il convient bien aux préparations avec de petites quantités. Rapide et pratique, une maman peut, à l’aide d’un babycook, préparer de petits plats frais, sains et riches en vitamines, chaque jour, en quelques minutes seulement.

Autre avantage, il sonne quand le repas est prêt alors, plus la peine de surveiller la cuisson. Il suffit de voir le témoin lumineux quand c’est le moment de détartrer l’appareil.

Quels modèles choisir ? Le top 5 des robot pour bébé

Le modèle classique 

Pour les mamans qui hésitent encore concernant le choix d’un babycook, elles peuvent tester le modèle classique, simple à utiliser. Celui-ci dispose d’un seul bouton et permet de chauffer, réchauffer, cuire à la vapeur, mixer et décongeler.
Cette version originale révolutionnant la préparation des repas de bébé, grâce à son système multifonction 4 en 1, est maintenant âgée de plus de 20 ans.
Ce qu’il faut seulement savoir sur le modèle classique, c’est qu’il ne dispose pas de signal sonore de fin de cuisson. Toutefois, son design reste élégant.

Le Baby cook Solo

Pour celles qui ont déjà entendu parler du modèle solo, inutile de démontrer sa grande capacité permettant de préparer de plus grosses rations à votre enfant.
Ce qu’il faut quand même préciser, c’est l’assistance du bip sonore de fin de cuisson qui l’accompagne. Pouvant passer au lave-vaisselle, son style racé et sa taille compacte sauront séduire les amoureux du design. 

Le Baby cook Duo

Vous pouvez aussi opter pour le babycook duo qui dispose des mêmes caractéristiques que le modèle solo.
Le plus
évident sur cette gamme, c’est qu’elle présente deux bols de grande capacité.

Pour les familles nombreuses ou les mamans exigeantes, celui-ci reste une bonne option, car avec ce modèle, il est possible de concocter en même temps un plat sucré et un plat salé.
Toutefois, son prix est un peu à la limite, par rapport aux autres modèles. Il ne faut oublier l’existence des modèles à plusieurs atouts.

Bébédélice de la gamme Babymoov

C’est un type de robot cuiseur vapeur qui accorde la stérilisation des biberons de bébé. Très design, on peut dire que cet outil est un ustensile vraiment pratique.

Nutribaby 5 en 1

Quant au Nutribaby 5 en 1, il permet aussi de stériliser les biberons, mais en plus, il donne un mixage sur mesure, sans compter qu’il autorise le chauffage des biberons. Avec son écran LCD, maman n’aura plus qu’à choisir le mode et la durée de cuisson. 

Laisser un commentaire