Alimentation

L’alimentation pendant l’allaitement: comment bien manger ?

alimentation-et-allaitement
Écrit par Maria

Durant l’allaitement, il faut veiller à avoir une bonne alimentation. Boire de l’eau régulièrement, à raison de 2 litres par jour, et surtout lorsque la mère a soif, doit également être une habitude.

Le but n’étant pas de « manger pour deux », il faut continuer à se nourrir comme d’habitude, mais de manière correcte pour pouvoir rétablir ses réserves nutritionnelles.

Découvrez les meilleurs conseils pour bien manger et allaiter.

Les conseils utiles pour bien manger et allaiter

En plus des trois repas quotidiens, une mère qui allaite doit prendre quelques collations saines et nutritives. Entre autres, il faut manger des fruits, des légumes, des muffins, du pain, du fromage, du yaourt…

Si les nourritures de la mère sont correctes, il n’y a pas forcément besoin de prendre des suppléments de vitamines et de minéraux.

Si on a toujours pensé qu’il faut éviter les légumes forts tels que le chou, qui posaient un problème aux bébés, ce n’est pas toujours le cas.
Si le bébé réagit mal à un aliment que la mère mange, il faut renoncer à cet aliment durant 7 jours et de surveiller la réaction du bébé. S’il se porte mieux, on peut recommencer à consommer l’aliment en question. Si les symptômes reviennent, il faut retirer cet aliment de son alimentation.

Dans tous les cas, il faut consulter une nutritionniste pour éviter les carences alimentaires. Si, par contre, le bébé ne se porte pas mieux, il se pourrait qu’il soit intolérant ou allergique à cet aliment ou qu’il ait un autre problème de santé. Le mieux est d’en parler avec le médecin.

Il faut savoir écouter sa soif et boire beaucoup d’eau. Si l’urine de la mère est foncée, c’est un signe qui justifie qu’elle n’en consomme pas assez. Cependant, absorber une grande quantité de liquide ne signifie pas augmentation automatique de la quantité de lait produite.

Il faut diminuer la consommation de café, de thé et de boissons gazeuses. La caféine et la théine détenues dans ces boissons vont directement dans le lait et surexcitent le bébé. La mère peut privilégier le tilleul, le framboisier, la menthe et la tisane de fruits.

Si les allergies sont fréquentes dans la famille de la mère, il est possible de diminuer les risques que le bébé les développe à son tour.
Ainsi, il faut éviter de consommer les aliments les plus allergènes comme les arachides, les noix, les œufs, le soya, les poissons et les fruits de mer.

Quels aliments manger durant l'allaitement ?

alimentation et allaitement

Lorsque la mère allaite, quelques aliments sont à privilégier :

  • les légumes et fruits, à chaque repas, pour leurs apports en vitamines, minéraux et fibres
  • les féculents comme les pâtes, le riz, le pain complet, les légumes secs ou céréales, pour leurs apports en énergie longue durée. De préférence, à consommer à chaque repas
  • les protéines, à raison de 1 à 2 portions par jour de viande, de poisson ou œufs
  • 3 ou 4 portions/jour de produits laitiers pour leurs apports en calcium et pour le bien des os de la mère et de son bébé
  • les matières grasses en variant l’origine. On peut citer le beurre, l’huile d’olive, de colza, de noix… Elles sont utiles pour les apports en Oméga 3, incontournables au développement neurologique du bébé
  • les fruits secs comme les amandes et les noix, pour leurs apports en magnésium

Les aliments et produits à éviter ou à consommer avec modération

Quelques produits sont à éviter, ci-après une liste (sans être exhaustive) :

  • Les poissons tels que l’achigan, le brochet, le maskinongé, le doré, la truite grise, le caviar et le foie de poisson. Ils absorbent plus de polluants que les autres, pour ne citer que le mercure.

  • Les boissons énergétiques qui comportent des substances potentiellement dangereuses pour le bébé
  • L’alcool, qui passe dans le lait. La mère peut quand même boire occasionnellement pour 2 consommations ou moins par semaine. A préciser que chaque consommation d’alcool nécessite 2 à 3 heures pour être éliminé du lait maternel
  • La cigarette, la nicotine passe aussi dans le lait maternel. Bébé peut devenir très irritable, pleurer et faire de l’insomnie
  • Les médicaments. Quand la mère allaite, on évite absolument l'automédication. Pour tout souci, on doit prendre rendez-vous avec son médecin.
    Le logo sur la boîte indiquant une femme enceinte barrée signifie que de médicament est interdit pendant la grossesse et l'allaitement

Laisser un commentaire